Coup d’oeil sur Anthony Joshua, champion vedette des poids lourds

Coup d’oeil sur Anthony Joshua, champion vedette des poids lourds

PAR MARTIN FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE –

Samedi au Principality Stadium de Cardiff, au pays de Galles, les amateurs assisteront à un grand duel au sommet : un combat d’unification des poids lourds pour les titres IBF; WBA; WBO et IBO. Le duel opposera le Néo-Zélandais Joseph Parker, champion WBO et l’anglais Anthony Joshua, champion IBF; WBA et IBO. Il s’agit de deux boxeurs invaincus cumulant un total de 38 KO en carrière. Qui est le triple champion anglais, Anthony « AJ » Joshua ? Portrait.

Joshua, 1.98 m, est âgé de 28 ans. Il possède une fiche de 20 victoires en autant de combats. Fait à noter, toutes ses victoires ont été obtenues par KO, contre 18 KO en 24 combats pour Parker. L’anglais a fait ses débuts professionnels le 5 octobre 2013. Il est associé à la firme Matchroom Sports d’Eddie Hearn, influent promoteur de boxe anglais et est entraîné par Robert McCracken qui fut l’entraîneur de l’ancien champion du monde anglais Carl Froch qui fut détenteur des couronnes WBC; IBF et WBA chez les super-moyens. Avant de devenir champion du monde, Joshua a été champion WBC international des lourds de 2014 à 2015 et en 2015, champion du Royaume-Uni et du Commonwealth.

Anthony Joshua a conquis son premier titre mondial des lourds, celui de l’IBF, en battant Charles Martin par KO au 2e assaut en avril 2016. Il est devenu champion du monde unifié en avril 2017, à la suite de sa victoire contre la légende ukrainienne et futur membre du temple de la renommée de la boxe internationale, Wladimir Klitschko. Une victoire acquise par TKO au 11e round dans un combat très spectaculaire et voté par Ring Magazine, HBO et ESPN : combat de l’année en 2017. Le duel fut disputé devant 90 000 personnes au mythique Wembley stadium. Joshua devenait alors champion Super WBA et IBO des lourds. Depuis, il a défendu ses couronnes avec succès contre Carlos Takam en octobre 2017, avec une victoire par TKO au 10e round. En cinq combats de championnats du monde, sa fiche est immaculée : 5 KOs dont deux victoires contre des anciens champions du monde, Martin et Klitschko.

Outre ses succès retentissants chez les professionnels, son expérience chez les amateurs est digne de mention. Le point culminant étant la conquête de la médaille d’or chez les super- lourds, plus de 91 kg, aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Signalons qu’en 2011, chez les plus de 91 kg, il a remporté la médaille d’argent aux championnats mondiaux amateur de boxe à Baku en Azerbaïdjan. En 2009 et 2010, il fut aussi médaillé d’or à la coupe Haringey Box et champion des super-lourds de Grande-Bretagne en 2010. Chez les amateurs, il a remporté 40 victoires en 43 combats dont 17 par KOs.

Concernant ses habiletés pugilistiques, son atout principal est assurément sa puissance. En 20 combats en carrière et 65 rounds de boxe disputés, son pourcentage de KO est de 100%. Question offensive, il possède un jab puissant et précis. Il est efficace lorsqu’il lance son double jab. Son crochet de gauche et son uppercut sont très dangereux, armes fatales utilisées notamment contre Klitschko au 11e round. De plus, il est efficace en combinaison et aime varier ses coups. Il exerce une pression continuelle sur ses adversaires et coupe bien le ring. En défensive et en vitesse, il se protège bien et se déplace bien sur un ring en dépit de sa corpulence. Ses mains sont rapides.

Advenant une victoire de Joshua contre Parker, les chances sont très bonnes à mon avis que l’on puisse assister à un duel impliquant l’unification des cinq titres entre Joshua et le champion actuel WBC des lourds, l’américain, Deontay Wilder d’ici la fin de 2018. En fait, les fans attendent ce combat avec impatience. À suivre.

PS : Mentionnons que ce combat rempli de promesses sera disponible à travers le Canada en exclusivité sur DAZN, un service de diffusion en continu de sports en direct ou sur demande, auquel il est possible de s’abonner pour un mois au coût de 20$ (150$ annuellement incluant un premier mois est gratuit). L’abonnement permet de regarder une multitude de sports, au moment et sur l’appareil de son choix (cellulaires, tablettes, consoles de jeux et télévisions intelligentes). Déjà présent en Allemagne, en Autriche, en Suisse et au Japon, le service a fait son entrée au Canada il y a quelques mois et fonctionne sur la plupart des appareils connectés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s