Qui est Andrzej Fonfara, le prochain rival d’Adonis Stevenson ?

Qui est Andrzej Fonfara, le prochain rival d’Adonis Stevenson ?

Par Martin FOURNIER, collaboration spéciale –

 Ce samedi 3 juin au Centre Bell, le polonais d’origine Andrzej Fonfara va affronter pour une deuxième fois en carrière le champion du monde WBC chez les mi-lourds, Adonis Stevenson. Rappelons que le 24 mai 2014, Fonfara avait perdu une décision unanime contre Stevenson, alors qu’au 9e assaut, il avait envoyé le champion au tapis dans un combat spectaculaire.

Depuis cette défaite honorable, Fonfara s’est battu contre plusieurs anciens champions du monde. En avril 2015, il a vaincu l’ancien champion des moyens du WBC, Julio Cesar Chavez jr au 9e round. En octobre 2015, il a battu par décision unanime l’anglais Nathan Cleverly, un ancien champion des mi-lourds du WBO de 2011 à 2013 et actuel champion WBA régulier des mi-lourds depuis octobre 2016. Tout récemment, en mars 2017 au Barclays Center de Brooklyn, il a défait Chad Dawson par TKO au 10e round. Dawson a été trois fois champion du monde des mi-lourds entre 2007 et 2013.

Avant sa première défaite contre superman en 2014, Fonfara avait aussi obtenu des victoires au dépend d’anciens champions du monde. En août 2013, il a passé le KO au 9e round à l’espagnol Gabriel Campillo, un ancien champion WBA des mi-lourds de 2009 à 2010. En juillet 2012, il a défait par décision unanime l’ancien champion IBF des mi-lourds (2004) Glen Johnson et en mars 2012, il a disposé de Byron Mitchell, ancien champion des super-moyens de 1999 à 2000, par TKO au 3e round.

Somme toute, depuis sa première défaite contre Stevenson, son seul accident de parcours est survenu contre Joe Smith jr en juin 2016, alors qu’il a subi une défaite par TKO au premier round. Toutefois, ses deux derniers combats, contre Smith et Dawson, n’ont pas été des performances des plus étincelantes. Contre Dawson, un boxeur sur le déclin, le combat a été très serré.

Depuis le début de sa carrière, Andrzej Fonfara a remporté 29 victoires, dont 17 par Kos, contre 4 défaites, incluant deux par TKO, soit contre Joe Smith jr et contre Derrick Findley. Cette défaite étant survenue en juillet 2008 au 2e round chez les poids moyens. Fonfara a subi une autre défaite en décembre 2006, cette fois contre Eberto Medina chez les mi-moyens, en début de carrière.

Sur 171 rounds disputés en carrière, Fonfara a un pourcentage de KO de 50%. Le polonais de 29 ans de 1m89 a détenu la couronne WBC international des mi-lourds en 2015, fut aussi champion du monde IBO de 2012 à 2013, puis champion des mi-lourds USBO et NABO en 2012 et 2011. Il disputera son troisième combat de championnat du monde, incluant celui pour le titre vacant de l’IBO contre Tommy Karpency en novembre 2012. À noter que Karpency a perdu face à Stevenson par TKO au 3e round en septembre 2015, à Toronto.

En prévision de cet affrontement du 3 juin contre Adonis Stevenson, Fonfara est nouvellement entraîné par le réputé entraîneur Virgil Hunter, coach depuis toujours du triple champion du monde des mi-lourds, Andre Ward, et élu entraîneur de l’année en 2011 par les chroniqueurs de boxe d’Amérique. Virgil Hunter a aussi entraîné les anciens champions du monde Amir Khan; Demetrius Andrade; Argenis Mendez; Andre Berto et Abner Mares, notamment. Il sera donc intéressant de connaître l’impact de Hunter sur Fonfara, bien que leur association soit plutôt récente et ne pourra changer complètement la situation. Cependant, Fonfara pourrait tirer bénéfice de cette nouvelle association, alors que ses deux derniers combats n’ont pas été des plus convaincants.

Concernant les habiletés pugilistiques de Fonfara, mentionnons que son offensive bénéficie de la qualité de son jab. Il ne possède pas une force de frappe comparable à celle de Stevenson, qui peut ébranler son adversaire d’un seul coup, mais Fonfara est en mesure de se faire respecter. Il possède aussi une bonne droite en contre-attaque et peut être efficace en combinaison. Il met aussi beaucoup de pression sur ses adversaires. Il devra toutefois se méfier du crochet de gauche de Stevenson qui pourrait mettre fin aux hostilités à n’importe quel moment.

En défensive, Fonfara se protège bien et garde bien ses mains hautes. Côté vitesse, il n’est toutefois pas le plus mobile des boxeurs et bouge davantage en ligne droite. Toutefois, une de ses grandes forces réside dans sa résilience et sa résistance. Au niveau des facteurs intangibles, il n’y a pas de doute, c’est une chance unique qui est offerte au Polonais de passer à la postérité en devenant champion du monde, alors qu’il se retrouve un peu à la croisée des chemins. Il s’est déjà battu contre Stevenson et a livré une performance honorable dans les circonstances. Il peut donc s’inspirer de ce combat pour causer la surprise à l’échelle internationale.

Néanmoins, je crois que la puissance fera encore une fois la différence dans ce duel. Je m’attends à une bonne opposition de Fonfara. Il pourrait même rendre ce combat intéressant et parvenir à menacer Stevenson en raison de sa force physique, puisqu’il a tendance à mettre beaucoup de pression sur ses adversaires. Toutefois, je suis d’avis qu’Adonis Stevenson l’emportera par TKO en fin de combat. Il faudra toutefois surveiller les premiers rounds car un KO pourrait survenir des deux côtés.

(Photo : gracieuseté Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s