Un duel s’amorce entre Artur Beterbiev et son promoteur GYM

Un duel s’amorce entre Artur Beterbiev et son promoteur GYM

Par Richard CLOUTIER

L’aspirant mondial Artur Beterbiev (11-0-0) a entrepris des recours judiciaires afin que le contrat de promotion qui le lie au Groupe Yvon Michel (GYM) soit déclaré terminé.

« C’est avec beaucoup de déception que nous avons appris cette nouvelle, par huissier cet après-midi. Je suis toutefois peu surpris puisque Artur avait déjà informé de son intention, verbalement d’abord puis par le biais de son avocat par la suite », a déclaré le président de GYM, Yvon Michel, lundi, par voie de communiqué.

Selon des documents légaux cités par l’Agence QMI, Artur Beterbiev mentionne ne pas toujours avoir été payé dans le délai de 10 jours prévu à son contrat, et cite en exemple son combat contre Ezequiel Osvaldo Maderna le 4 juin 2016, où il « a reçu sa bourse complète seulement au mois d’août de cette même année».

Dans le cas du combat livré le 23 décembre au Casino du Lac-Leamy contre Isidro Prieto, Beterbiev mentionne n’avoir reçu la totalité de sa bourse que trois mois plus tard, soit le 22 mars 2016, selon les documents légaux reproduits par le site Danslescoulisses.com.

Beterbiev soutien aussi que GYM « aurait aussi failli à son devoir d’offrir suffisamment de combats lors de chacune des trois premières années de l’entente », soit respectivement six, cinq et quatre affrontements. Artur Beterbiev a disputé son premier combat professionnel en juin 2013. Cette année-là, il en a livré trois au total. En 2014, il a disputé quatre combats, puis deux en 2015. Il a ensuite été tenu à l’écart du ring à la suite d’une blessure. En 2016, il a combattu à deux reprises.

GYM réfute et entend vigoureusement contester ces arguments et a déjà remis les documents pertinents entre les mains des avocats. « Peu importe ses récriminations pour le moment, nous considérons Artur toujours membre de GYM et sa proposition de combat de championnat éliminatoire IBF contre l’allemand Enrico Koelling est toujours valide », a ajouté M. Michel.

Rappelons que GYM et Sauerland Promotion en sont récemment venus à une entente concernant la tenue d’un duel entre Artur Beterbiev (#2 IBF) et l’Olympien allemand Enrico Koelling (#5 IBF) en Amérique du Nord dans le cadre d’un combat éliminatoire au titre IBF des mi-lourds. Le lieu exact de même que la date de l’affrontement doivent être annoncés au cours des prochains jours.

GYM considère par ailleurs avoir effectué de l’excellent travail dans la promotion et la direction de la carrière d’Artur Beterbiev et perçoit cette action comme non méritée. Le promoteur fait valoir que Beterbiev, qui n’a disputé que 11 combats, dont deux contre des anciens champions du monde, Tavoris Cloud et Gabriel Campillo, est classé parmi les meilleurs aspirants mondiaux selon la IBF #2, WBA #3, WBO #3 la WBC #6 et The Ring #5 et se trouve à une seule victoire d’un combat de championnat du monde.

GYM évoque aussi le versement de « bourses totalement hors du commun » et la télédiffusion aux États-Unis de quatre de ses combats, soit un sur Showtime, un sur CBS, un sur Spike TV et un sur ESPN. Il a également passé le KO à deux anciens champions du monde, Tavoris Cloud et Gabriel Campillo.

(Photo : gracieuseté Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s