Le premier grand défi de Batyr Jukembayev

Le premier grand défi de Batyr Jukembayev

Par Ghislain MADUMA, collaboration spéciale * –

L’antre du tigre s’ouvrira aux amateurs de boxe ce jeudi 6 avril. Environ une centaine de fans privilégiés auront la chance de prendre part à un concept innovateur de spectacle de sport de combat. Batyrzhan Jukembayev sera impliqué dans la finale de la soirée. Ce combat s’avère une étape cruciale dans le parcours qu’il a entrepris à l’âge de 7 ans et dont le but ultime consiste à devenir champion du monde.

L’athlète montréalais est originaire d’une petite ville de 36 000 habitants nommée Shu, au Kazakhstan. Considéré comme une force de la nature, Batyr, outre ses habiletés telle sa vitesse d’exécution, sa technique et sa précision, se démarque par son éthique de travail et sa grande humilité. Avec en tête l’objectif de devenir l’un des grands boxeurs originaire de son pays natal, il est inspiré par les exploits de son compatriote, l’actuel Champion du monde unifié Gennady Golovkin.

Pour sa prochaine sortie, Batyr a la ferme intention de poursuivre son ascension vers le sommet. Il aura en effet l’opportunité de remporter un premier titre, puisqu’il combattra pour la ceinture IBO International chez les super-légers. Il fera face pour l’occasion au vétéran de la scène internationale Cosme Rivera (41-23-3), du Mexique.

Il s’agit d’un pas de plus dans la quête qu’il l’a mené, dans sa jeunesse, à quitter sa ville et sa famille pour aller poursuivre ses études dans un établissement spécialisé dans le noble art. En plus d’obtenir son diplôme avec mention, Batyr a récolté 203 victoires dans les rangs amateurs, de quoi paver la voie à une carrière professionnelle remplie de promesses.

Malgré les quelques blessures malheureuses qui ont ralenti ses débuts chez les professionnels, et qui ont donné lieu à des « no contest » lors de ses deux premiers combats, en septembre 2015 et en mars 2016, le montréalais de 25 a su attirer par la suite l’attention des amateurs québécois en enregistrant, depuis, 8 victoires, dont 7 avant la limite.

Batyr Jukembayev, qui bénéficie du soutien de la firme Eye of the Tiger Management, est certainement un athlète à inscrire dans la liste de ceux qu’il faut surveiller, tous sports confondus. En effet, tous les ingrédients sont réunis pour lui permettre de gravir les échelons. Doté d’un talent indéniable et d’un sourire contagieux qui respire la confiance, Batyr est prêt, comme il en a déjà fait la preuve, à faire les sacrifices requis pour réaliser son rêve d’atteindre le sommet.

(*Ghislain Maduma est V-P marketing et relation social pour Eye of the Tiger Management)

(Photo ; gracieuseté Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s