Le duel Lemieux – Stevens en chiffres

Le duel Lemieux – Stevens en chiffres

Par Ghislain MADUMA, collaboration spéciale * –

À quelques jours de l’affrontement qui opposera l’ancien champion du monde IBF chez les moyens, David Lemieux, au cogneur Curtis Stevens, voici en chiffres un avant-goût de ce duel qui promet d’être très explosif.

Ce duel mettra effectivement aux prises deux athlètes fiers, dotés d’une foi aveugle en leurs habilités respectives, principalement une incroyable force de frappe. Comme le veut le dicton : « styles makes fight ». Les styles de Lemieux et de Stevens promettent un spectacle qui va tenir les amateurs au bout de leur chaise pour le temps que ça durera.

L’américain Curtis Stevens possède une fiche très respectable de 29 victoires en 34 combats, dont par 21 par KO. De plus, 19 de ses 21 KO ont été récoltés à l’intérieur de 3 rounds. S’il faut en croire ces chiffres, nous pouvons nous attendre à un départ explosif de Stevens dans les premiers rounds. Lors de son combat pour le titre mondial face au champion unifié des moyens, Gennady Golovkin, l’athlète natif de New York qui réside aujourd’hui en Floride a connu un très bon départ avant de s’incliner devant celui que l’on peut considérer comme le meilleur boxeur au monde, tout poids confondu.

Pour sa part, le québécois David Lemieux ne laisse pas sa place lorsqu’il est question d’expédier un adversaire au pays des rêves. Lemieux a passé le KO à 32 reprises sur ses 36 victoires, ce qui correspond à un ratio de 82 %. De surcroît, il a stoppé ses adversaires en 3 rounds et moins à 27 reprises. Même lorsqu’il ne finit pas le travail, l’ancien champion du monde IBF possède une puissance qui laisse sa marque. Ce fut notamment le cas lors de sa victoire acquise sur l’actuel champion du monde intérimaire, Hassan N’dam, qui a visité le plancher à 4 reprises.

Pour conclure et bien illustrer la confrontation prévue le 11 mars sur le ring du Casino Turning Stone à Verona, dans l’État de New York, mentionnons que Lemieux et Stevens présentent une fiche combinée de 53 mises hors de combats sur 65 victoires. Cela veut dire qu’il y a 81% de chance que cet affrontement se termine avant la limite. Enfin, si l’on considère que 46 de ces KO combinés ont été enregistrés en 3 rounds ou moins, cela signifie qu’une véritable alerte d’explosion sera déclenchée avec la première cloche du combat.

(*Ghislain Maduma est V-P marketing et relation social pour Eye of the Tiger Management)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s