Lucian Bute stoppé par Eleider Alvarez

Lucian Bute stoppé par Eleider Alvarez

Par Richard CLOUTIER –

Eleider Alvarez (22-0-0) a surpris Lucian Bute (32-4-1), vendredi au Centre Vidéotron de Québec, en lui passant le KO à 2:22 du cinquième round. Le duel était chaudement mené jusque-là et les deux pugilistes offraient toute une prestation. Alvarez devait toutefois l’emporter de façon convaincante s’il voulait légitimer aux yeux des amateurs le statut d’aspirant obligatoire au titre mondial WBC final des mi-lourds qu’il traîne depuis deux ans sans pouvoir le convertir en combat et c’est assurément mission accomplie. « Je me bat pour ma famille, pour ma vie », a-t-il dit à la suite du combat. Eleider Alvarez devrait maintenant affronter Adonis Stevenson. Le mois de septembre serait ciblé pour la tenue du duel.

L’affrontement Bute-Alvarez était l’attraction principale d’un gala organisé par Groupe Yvon Michel, le vendredi 24 février. Dans la demi-finale, le poids lourd de Québec, Éric Martel-Bahoeli (11-7-1), s’est fait passer le KO à 2:01 du cinquième round par l’ex-footballeur Adam Braidwood (7-1-0) de la Colombie-Britannique. En plus de cette nouvelle victoire, Braidwood a mis la main sur le titre mondial la World Boxing Union (WBU). À l’issue du combat, Éric Martel-Bahoeli a affirmé qu’il prenait sa retraite du ring. De son côté, Braidwood n’a pas caché son espoir de revenir combattre au Québec. « I’m gonna learn French and hope to see everyone soon ! », a-t-il notamment écrit sur les réseaux sociaux. Un souhait partagé par plusieurs amateurs de boxe. Les chances sont d’ailleurs grande de satisfaire tout le monde puisqu’un représentant de GYM m’a confirmé que Braidwood pourrait bien se retrouver sur le même ring qu’Oscar Rivas dans un proche avenir. De même, le Trifluvien Simon Kean ((8-0-0) a invité Braidwood à l’affronter via les médias sociaux, affirmant qu’il n’avait guère été impressionné par sa prestation.

En sous-carte, Sébastien Bouchard (15-1-0) de Baie-Saint-Paul a enregistré la victoire par décision unanime des juges sur le Mexicain Gustavo Garibay (13-8-2), l’actuel champion du Mexique et WBC Latino des super-mi-moyens. Le Mexicain Uriel Gonzalez (15-2-1), un adversaire de remplacement, a offert un défi de tous les instants à Francis Lafrenière (15-5-2), de Coteau-du-Lac, qui l’a emporté par décision partagée des juges (98-92, 96-94, 95-96). Lafrenière conserve ainsi de justesse sa couronne IBF Internationale, à laquelle il ajoute celle de la NABO des poids moyens. Avec son style offensif et sa vitesse, la nouvelle recrue de GYM, l’Olympien français Christian M’Billi (2-0-0), a fait réagir la foule. Il a stoppé le Mexicain Jesus Olivares (5-4-0) à 34 secondes du troisième round. En levée de rideau, Dario Bredicean (12-0-0) l’a emporté par décision unanime des juges sur le Mexicain Alejandro Torres (9-2-2). Selon GYM, 7842 spectateurs étaient réunis au Centre Vidéotron de Québec.

(Photo : Robert Lévesque – Gracieuseté Groupe Yvon Michel)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s