Éric Martel-Bahoéli aura sa chance pour le titre mondial WBU

Éric Martel-Bahoéli aura sa chance pour le titre mondial WBU

Par Richard CLOUTIER

Le poids lourd Éric Martel-Bahoeli (11-6-1), de Québec, affrontera Adam Braidwood (6-1-0) pour le titre mondial de la World Boxing Union (WBU).

Le duel sera disputé le 24 février au Centre Vidéotron de Québec, en sous-carte du choc qui opposera le champion WBC d’Argent des mi-lourds Eleider Alvarez (21-0-0) à Lucian Bute (32-3-1) dans un duel éliminatoire final au titre WBC. « Nous sommes extrêmement fiers d’annoncer qu’Éric se battra en demi-finale du combat entre Lucian Bute et Eleider Alvarez. Sa popularité, la qualité du spectacle qu’il nous a offert lors de son dernier duel et l’engouement du public à son endroit nous a convaincus qu’il méritait cette place », a souligné le président de GYM, Yvon Michel.

Éric Martel-Bahoéli, qui a déjà été champion canadien, a disputé un combat pour le titre WBC Francophone en 2016 en France, qu’il perdu par décision unanime, et il s’est fait stopper par Lucas Brown en 2014 au Royaume-Uni dans le cadre d’un combat comptant pour les couronnes du Commonwealth et WBC Euro-Pacific. Lors de son plus récent combat, il a fait match nul avec l’Américain Avery Gibson.

Pour sa part, Adam Braidwood, un résident de Victoria en Colombie-Britannique, a évolué de 2006 à 2010 avec les Eskimos d’Edmonton, avant de se lancer dans une courte carrière en boxe amateur et en arts martiaux mixtes (AMM). Il a notamment enregistré un gain par K.-O. en AMM sur la défunte étoile de l’UFC Ryan Jimmo. Il s’agira pour lui d’un premier combat de boxe disputé à l’extérieur d’Edmonton.

Outre Martel-Bahoéli, un autre boxeur local aura l’occasion de performer devant les siens le 24 février, soit Sébastien Bouchard (14-1-0) de Baie-Saint-Paul. Il fera face au Mexicain Gustavo Garibay (13-7-2), qui est l’actuel champion du Mexique et WBC Latino des super-mi-moyens.

Samedi dernier, le Groupe Yvon Michel a également confirmé sur cette carte un affrontement entre Francis Lafrenière (14-5-2) et l’américain Marcus Willis (17-4-2), un gagnant des Gants dorés de Floride chez les amateurs qui a notamment vaincu James De la Rosa une fois chez les professionnels. Lafrenière défendra à cette occasion son titre IBF International et aura la chance de mettre la main sur le titre NABO des poids moyens.

(Photo : Gracieuseté Robert Lévesque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s