Erik Bazinyan sera testé en 2017

Erik Bazinyan sera testé en 2017

Par Richard CLOUTIER

Le super-moyen lavallois Erik Bazinyan (14-0-0) a jusqu’en avril pour défendre sa ceinture mondiale WBO Youth, acquise en septembre dernier face à l’Allemand Aro Schwartz (13-2-0).

« Ce sera toutefois difficile de trouver un rival adéquat. Les adversaires de 23 ans et moins avec une belle fiche et capables de donner un bon test, ça se compte sur les doigts d’une main, ou bien ils sont surprotégés et ne sont pas intéressés à sortir de chez eux », confirme Maxime D. Fortin, responsable des opérations chez Rixa Promotions.

« Aro Schwartz était un boxeur très résistant et il donné un bon combat. On estime même que le gala du 3 septembre a été notre événement le plus enlevant pour les amateurs. Maintenant, on recherche un bon test pour Erik. Une fois qu’on a un titre comme le Championnat junior de la WBO, on est reconnu, on est inscrit dans les classements mondiaux et on peut alors envisager aller chercher une autre ceinture nord-américaine », ajoute Maxime D. Fortin.

À court terme, Erik Bazinyan va remonter sur le ring le 21 janvier prochain à la Tohu de Montréal. L’objectif consiste à lui faire disputer des rounds. « L’objectif ultime c’est de l’impliquer dans un combat de championnat du monde. On veut être patient avec Erik car il est encore jeune, mais nous voulons l’opposer à des rivaux vraiment durs pour lui donner ensuite quelque chose de plus gros vers la fin de l’année 2017 », indique Maxime D. Fortin.

Chez Rixa Promotions, on vise donc à confronter Erik Bazinyan à des adversaires du type de l’Américain Darnell Boone (23-23-4). « On pense effectivement à un gars comme Darnell Boone comme futur rival. Aucune discussion sérieuse n’ont été entamée, mais c’est le genre d’adversaires que l’on recherche pour Erik. On pense que c’est un combat que les gens aimeraient voir, analyse Maxime D. Fortin. On connaît l’histoire de Darnell Boone, qui est venu combattre quelque fois au Québec. Il vient de mettre Schiller Hyppolite au tapis. Tant que Otis et Howard Grant, les entraîneurs d’Erik, sont d’accord avec ça, il sera être testé en 2017, c’est certain ».

(Photo : Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s