La boxe au fil de la semaine #127 – l’actualité vue par Richard Cloutier

La boxe au fil de la semaine #127 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Par Richard CLOUTIER

Billet 127, semaine du 27 novembre 2016

Francis Lafrenière vise le gagnant du duel Butler-Cook

Francis Lafrenière (12-5-2), de Coteau-du-Lac, désire affronter le gagnant du duel qui opposera Steven Butler (18-0-1), le champion IBF nord-américain chez les super mi-moyens au champion WBA nord-américain de la catégorie, l’ontarien Brandon Cook (17-0, 10 K.-O.), le 28 janvier au Centre Bell de Montréal. Les deux hommes défendront leurs titres respectifs.

Lafrenière est l’actuel champion IBF international des poids moyens. Cet éventuel combat serait l’une des options envisagées pour l’été, a indiqué Maxime D. Fortin, responsable des opérations de Rixa Promotions, lors d’un entretien avec Monsieur Boxe Richard Cloutier (MBRC). « Le gagnant Butler-Cook, ça serait un gros combat pour cet été, si jamais les parties impliquées sont intéressées. Francis est très intéressé. Il serait capable de descendre un peu en deçà de 160 lbs. Steven Butler, C’est sûr que les fans aimeraient ça. Quant à Cook, ils se sont déjà battus et ça ferait un beau combat revanche ». Du côté d’Eye of the Tiger Management, promoteur de Steven Butler, tout comme du côté du clan Cook, les appels à commentaires sont restés sans réponse.

Francis Lafrenière s’est incliné par décision partagée des juges face à Brandon Cook en 2011 lors d’un combat disputé au Hershey Centre de Mississauga, en Ontario. Il s’agissait pour lui de son premier combat chez les professionnels, alors que Lafrenière en était à son troisième duel. Lafrenière est devenu champion canadien en 2014, puis s’est emparé de la ceinture vacante IBF International en janvier 2016 en vertu d’une victoire par décision unanime des juges sur Renan St-Juste lors d’un combat disputé au Centre Bell. Lafrenière a effectué une première défense de sa couronne en juin dernier.

« Francis est classé numéro 1 pour le titre IBF Intercontinental. En juin, il devait combattre pour ce titre qui était alors vacant, mais son rival n’a jamais pu quitter la Colombie en raison d’une erreur administrative et nous n’avons pas été en mesure de lui trouver un remplaçant, a expliqué Maxime D. Fortin. Il est encore classé numéro 1 pour la ceinture intercontinentale, alors il devrait avoir une opportunité en 2017 ». C’est l’Allemand Ronny Mittag (29-2-1) qui détient cette couronne depuis le 18 novembre dernier. « On aimerait organiser ce combat-là, mais ça risque d’être difficile à négocier, car en Allemagne ils gagnent beaucoup d’argent et ils sont peu intéressés à venir combattre en Amérique. À la limite, on accepterait d’aller combattre là-bas, mais pas avant quelques mois », a avancé Maxime D. Fortin.

D’ici là, Francis Lafrenière va combattre le 10 décembre au Cabaret du Casino de Montréal, probablement contre le polonais Damian Mielewczyk (10-2-0). Il est de retour après 10 mois d’absence en raison d’une déchirure ligamentaire au coude. Il devrait ensuite remonter sur le ring de La Tohu le 21 janvier. « Le 10 décembre, ça va être un combat pour voir si son coude est revenu. Pour le 21 janvier, selon la manière dont il aura performé en décembre, on aimerait l’opposer à un adversaire ayant une très bonne fiche, dans un combat plus difficile, afin de le faire progresser en prévision d’un gros combat pour cet été », a mentionné Maxime D. Fortin.

Bute reprends sa route

Lucian Bute (32-3-1) est libre de remonter sur le ring au moment qu’il lui plaira. L’ancien champion du monde IBF des super-moyens a en effet conclu une entente avec la commission athlétique du District of Columbia, qui a accepté de mettre un terme aux procédures qu’elle menait contre lui dans une affaire de dopage. Rappelons que des traces d’Ostarine ont été trouvées dans les échantillons d’urine de Lucian Bute à la suite de son combat de championnat du monde WBC des super-moyens contre le champion Badou Jack et qui s’était conclu par un verdict nul.

Des analyses approfondies ont démontré, hors de tout doute, que ce résultat était le fruit de contaminations de suppléments nutritifs prescrits par le préparateur de Lucian Bute, Angel Heredia, et conçus par un laboratoire en Californie, a indiqué le Groupe Yvon Michel dans un communiqué. Au tournant des années 2000, Angel Heredia a été impliqué dans le scandale des laboratoires BALCO, un laboratoire ayant fourni des produits dopants à plusieurs athlètes, dont Tim Montgomery et Marion Jones, une sprinteuse qui a dû faire de la prison et remettre ses cinq médailles olympiques. Heredia avait alors agi comme délateur pour les responsables règlementaires.

Dans le cas de Lucian Bute, il a accepté volontairement de contribuer au montant de 50 000 $ au « Clean Boxing Program » (CBP) de la WBC, à l’intérieur d’une période n’excédant pas 90 jours. Il a aussi accepté que son permis de combattant de la commission athlétique du District of Columbia soit suspendu pour une période de 6 mois, rétroactivement au 6 mai 2016, faisant en sorte que la suspension est venue à terme le 6 novembre dernier. À noter que les parties conviennent que ce compromis ne constitue en aucun cas une admission de la part de Lucian Bute sur les faits ou circonstances alléguées.

« Je suis extrêmement soulagé et heureux que tout soit maintenant terminé, a déclaré Lucian Bute J’ai plus que jamais l’enthousiasme et le goût de me battre. Il me reste de belles années devant moi et j’ai hâte de remonter sur le ring dès le début de l’année 2017 ».

Le crochet de gauche – l’actu en bref

– L’ancien champion du monde WBC chez les mi-lourds, Jean Pascal (30-4-1), disputera son prochain combat le 16 décembre au Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Il s’agit pour lui d’un premier combat depuis sa défaite aux mains du russe Sergey Kovalev le 30 janvier au Centre Bell. Pascal affrontera le croate Stjepan Bozic (29-11-0) dans un duel de 10 rounds. « Je suis fier de ce que j’ai accompli jusqu’à présent dans ma carrière. J’entame toutefois un virage très important. Je suis conscient que celle-ci tire à sa fin mais ce n’est pas encore terminé. La boxe est ma passion et je n’avais qu’une chose en tête: de remonter sur le ring. Je laisse mon équipe [Antonin Décarie et Stéphan Larouche] gérer ma remontée vers le sommet et me dédierai quant à moi pleinement à l’entraînement », a mentionné Jean Pascal. Le Trifluvien François Pratte (3-0-0), de même que les Montréalais Batyrzhan Jukembayev (6-0-0) et Ablaikhan Khussainov (3-0-0) seront aussi en action.

– Puisqu’il est question de Sergey Kovalev, sa récente défaite aux mains d’Andre Ward à Las Vegas et le changement de mains des couronnes WBA, WBO et IBF que cela a entraîné, va nécessairement chambouler les classements mondiaux chez les mi-lourds et pourrait se répercuter sur les options offertes à plusieurs boxeurs du Groupe Yvon Michel. C’est d’abord le cas pour le Montréalais Artur Beterbiev (10-0-0). Lindsey Tucker, le président des championnats de l’IBF, a affirmé que Beterbiev aura la chance de combattre devenir l’aspirant obligatoire au titre mondial IBF. Ce combat devrait avoir lieu le 24 février au Centre Vidéotron, à Québec. Son adversaire sera alors nécessairement un autre boxeur figurant parmi la liste des aspirants classés à l’IBF. D’ici là, Beterbiev disputera son deuxième combat de 2016 en affrontant Isidro Ranoni Prieto (26-1-3) le 23 décembre au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau.

– Pour sa part, le champion du monde WBC chez les mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0), pourrait avoir la chance de se mesurer avec Andre Ward dans un combat d’unification des quatre titres mondiaux. Le président du WBC, Mauricio Sulaiman, a confirmé qu’il accueillerait favorablement ce combat, lors d’un entretien exclusif avec le site World Boxing News. « Si on avait l’occasion d’organiser un combat entre le gagnant de Ward-Kovalev, ce duel passerait en priorité », avait pour sa part confié Yvon Michel, le promoteur de Stevenson, à MBRC. Rappelons que Stevenson doit affronter le Montréalais Eleider Alvarez (20-0-0), le champion WBC Argent et aspirant #1 au titre mondial WBC des mi-lourds, en mars ou avril prochain. « Eleider Alvarez ne perdrait rien là-dedans. Non seulement il aurait l’opportunité de boxer sur l’évènement, mais il deviendrait aussi l’aspirant obligatoire du champion unifié », avait aussi précisé Yvon Michel. Les amateurs, avant d’inscrivent le combat Stevenson-Ward à leur agenda, doivent toutefois considérer que les réseaux de télévision américains risquent de « jeter du sable dans l’engrenage. Ward et Kovalev sont associés à HBO, tandis que Stevenson est lié au concurrent Showtime et à la série Premier Boxing Champions de son agent, Al Haymon », a signalé Yvon Michel dans une entrevue à La Presse, Yvon Michel.

– Le poids léger Kimmy St-Pierre (1-2-0), de Saint-Éphrem, affrontera Victor Padilla, du New Jersey, le 2 décembre prochain à Philadelphie. Padilla amorcera alors sa carrière professionnelle.

– Le poids léger Albertain Cam O’Connell (13-0-0) va se mesurer au Mexicain Juan Bedolla Orozco (14-4-2) l2 décembre en tête d’affiche d’un gala présenté au Shaw Conference Centre d’Edmonton, par KO Boxing Promotions. Aussi, le local Justin Hocko (3-0-0) va être confronté à Dominic Babineau (6-0-0), du Nouveau-Brunswick. Chez les super-moyens, le vétéran Anthony Lessard (10-9-2), aussi d’Edmonton, va faire face à l’Américain Vince Calio (4-0-1).

La chronique « Au fil des rounds » rédigée par Richard Cloutier est publiée chaque semaine via les publications de la division Communautés locales de TC Media. À noter toutefois que la version « La boxe au fil de la semaine » publiée sur le site http://www.monsieurboxerichardcloutier.com présente un contenu distinct et augmenté. Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis maintenant 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par l’Association des chroniqueurs de boxe américains (BWAA).

(Photo : Gracieuseté Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s