Victoire par K.-O. au premier round pour Simon Kean

Victoire par K.-O. au premier round pour Simon Kean

Par Richard CLOUTIER

Le poids lourd Trifluvien Simon Kean (7-0-0) n’a fait qu’une bouchée de l’Américain Danny Calhoun (6-2-0), samedi le 19 novembre au Hershey Centre de Mississauga, en le stoppant dans le premier round.

« Je suis quand même content de ce que j’ai montré dans le ring. Tout le travail en gymnase a paru. Ma technique était certainement meilleure. Je n’ai jamais ouvert ma garde et je ne me suis jamais élancé hors d’équilibre. Ouais, je suis content même si je n’ai pas eu le temps de boxer beaucoup », a dit Simon Kean après le combat, rapporté par le Journal de Montréal.

Pour son prochain combat, l’olympien Simon Kean sera confronté à l’imposant champion canadien Raymond Olubowale (11-7-1) pour la ceinture CPBC des poids lourds, le 28 janvier au Centre Bell de Montréal.

Dans un autre duel, l’aspirant mondial ontarien Tony Luis (22-3-0) a eu le meilleur sur le Mexicain Christian Uruzquieta (14-3-1) par décision unanime des juges.

« Ce n’était pas une soirée parfaite, a indiqué Luis sur les réseau sociaux plus tard en soirée. Bien que je reste en forme, ce combat a été accepté à la dernière minute et j’ai senti mon inactivité des neuf derniers mois. Mais je suis de retour où je dois être. Je dois remercier Dieu de m’avoir donné la patience et la force de passer à travers les derniers mois où j’ai pensé que ma carrière était tombée dans les limbes pour toujours. J’ai traité avec des gens vils et impitoyables dans cette industrie, mais je n’ai jamais compromis mes principes et je suis reconnaissant de n’avoir pas nourrit de l’aigreur face à mon amour pour ce sport. Je tiens à remercier mon adversaire, Christian Uruzquieta, pour avoir permis que l’on dispute un grand combat. Il n’avait pas perdu en six, enregistrant dans cette période une série de 10 victoires de victoires, et je peux voir pourquoi. Je dois remercier mes nouveaux promoteurs, Liveco Entertainment, ainsi que United Promotions pour m’avoir donné cette opportunité. »

Rappelons que Tony Luis, qui a disputé plus de la moitié de ses combats au Québec, a perdu une décision unanime des juges aux mains de Derry Mathews, en Angleterre, en avril 2015, dans le cadre d’un combat de championnat du monde intérimaire WBA.

Également, le poids moyen ontarien Ryan Young (10-1-0) s’est fait surprendre dès le premier round par son compatriote Phil Rose (6-4-1). Pour sa part, l’espoir Josh O’Reilly (7-0-0), d’Hamilton, l’a emporté par décision unanime des juges sur le mexicain Angel Sarinana (7-4-2). Ryan Young et Josh O’Reilly doivent remonter sur le ring du Hershey Centre le 25 février prochain.

(Photo gracieuseté Robert Lévesque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s