La boxe au fil de la semaine #125 – l’actualité vue par Richard Cloutier

La boxe au fil de la semaine #125 – l’actualité vue par Richard Cloutier

Par Richard CLOUTIER –

Billet 125, semaine du 13 novembre 2016 –

Le champion canadien des super-moyens, Shakeel Phinn (10-1-0), de Brossard, affrontera Mehdi Madani (13-7-1), de la France, le 10 décembre au Casino de Montréal, a confirmé Yvon Michel lors d’un entretien. Phinn combattra en sous-carte du duel opposant le champion WBC Argent et aspirant #1 au titre mondial WBC des mi-lourds, le Montréalais Eleider Alvarez (20-0-0), au gaucher polonais Norbert Dabrowski (19-5-1).

En ce qui a trait à Alvarez, cet affrontement serait le dernier avant un combat de championnat du monde contre le champion WBC Adonis Stevenson (28-1-0). « La cible pour ce combat est mars ou avril et c’est un combat que l’on va faire ici, au Québec, signale Yvon Michel. On a tenu des sondages auprès de notre public et ça va être un combat très vendeur. Le public connaît les deux boxeurs et l’importance de l’affrontement. Ce serait à mon avis le plus gros combat et le plus intéressant qu’il soit possible d’avoir avec Adonis Stevenson pour le moment. Je suis convaincu qu’il va emmener plus de 10 000 spectateurs, parce que les gens vont être mobilisés. On attend seulement de maximiser les ressources par le support d’une télé américaine, et on sait qu’on va avoir ces ressources en mars ou avril ».

Seuls une blessure subie par Alvarez le 10 décembre, ou la capacité pour GYM d’organiser un combat d’unification entre Adonis Stevenson et le gagnant du duel qui opposera Sergey Kovalev à Andre Ward le 19 novembre pourraient faire changer ces plans. « Si on avait l’occasion d’organiser un combat entre le gagnant de Ward-Kovalev, ce duel passerait en priorité. Ça ne fait aucun doute que le WBC serait en faveur d’un tel scénario et pour sa part, Eleider Alvarez ne perdrait rien là-dedans. Non seulement il aurait l’opportunité de boxer sur l’évènement, mais il deviendrait aussi l’aspirant obligatoire du champion unifié. Mais si on n’a pas ce genre de combat, Eleider est le prochain adversaire d’Adonis », confirme Yvon Michel.

Pour le reste de la carte prévue le 10 décembre au Cabaret du Casino de Montréal, le champion IBF international des poids moyens, Francis Lafrenière (12-5-2) de Coteau-du-Lac, affrontera le polonais Damian Mielewczyk (10-2-0). Mielewczyk disputera son second combat en sol canadien, après avoir perdu une décision unanime des juges aux mains de Sébastien Bouchard (14-1-0) en janvier dernier. Aussi, les protégés de Lucian Bute, Dario Bredicean (10-0-0) et Bruno Bredicean (5-0-0), le Montréalais Patrice Volny (3-0-0), de même que Marie-Ève Dicaire (5-0-0), de Saint-Eustache, qui fera les frais de la demi-finale en affrontant l’ex-championne NABF des poids mi-moyens, la Mexicaine Paty Ramirez (11-2-0), seront en action.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

– On connaîtra dans quelques jours l’identité du boxeur qui fera face à l’Olympien canadien établit à Montréal, Custio Clayton (10-0-0), le 23 décembre au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau. Il est toutefois presque acquis que Clayton combattra pour la ceinture NABA, selon le promoteur Yvon Michel. « Concernant son adversaire, nous attendons le contrat signé, mais il s’agit d’un boxeur solide qui a fait ses preuves aux États-Unis. Par ailleurs, si jamais le Torontois Samuel Vargas devait battre Danny Garcia en fin de semaine, il faudra regarder dans une autre direction, mais s’il devait perdre, la NABA nous a dit que Vargas serait dépouillé de cette ceinture dont il est titulaire. Custio se battrait alors pour ce titre devenu vacant ». Lors de ce duel, disputé le samedi 12 novembre à Philadelphie, nous savons maintenant que Samuel Vargas (25-3-1) a été envoyé au tapis dès le premier round par le champion du monde WBC des mi-moyens, Danny Garcia (33-0-0), qui a finalement enregistré la victoire par T.K.-O. au septième round.

– C’est en sous-carte du duel entre Samuel Vargas et Danny Garcia que le Montréalais d’origine roumaine Jojo Dan (35-4-0) effectuait pour sa part son retour sur le ring en se mesurant à l’espoir américain Jarrett Hurd (19-0-0) dans le cadre de la série Premier Boxing Champion (PBC). Le coin de Jojo Dan Son a toutefois jeté la serviette au sixième round, concédant la victoire par T.K.-O. à Jarrett Hurd.

– Le poids lourd de Québec Éric Martel-Bahoeli (11-6-1) retrouvera ses fans le 24 février alors qu’il remontera sur le ring du Centre Vidéotron. Le promoteur Yvon Michel lui a d’ailleurs confirmé une place sur les quatre évènements prévus au Centre Vidéotron, selon ce qu’il a écrit sur les réseaux sociaux. Éric Martel-Bahoeli doit aussi décider s’il ira combattre en Belgique, en mai, face à Hervé Hubeaux (25-1-0). Le 24 février, Martel-Bahoeli devrait combattre en sous-carte d’un gala PBC dont la sensation Artur Beterbiev serait l’attraction principale. « Artur Beterbiev, qui avait été blessé, aura disputé seulement deux combats en 2016. Nous avons l’intention de le garder très actif afin de reprendre le temps perdu et nous prévoyons quatre combats pour lui en 2017, dont le 24 février », signale Yvon Michel. Entretemps, Artur Beterbiev disputera son deuxième combat de 2016 en affrontant Isidro Ranoni Prieto (26-1-3) le 23 décembre au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau.

– Le poids lourd montréalais Oscar Rivas pourrait également effectuer son retour sur le ring le 24 février. « Oscar est en réhabilitation à la suite de son opération à une épaule. Si ça va bien, les amateurs le reverront en février, en sous-carte d’Artur Beterbiev, ou lors de notre évènement prévu le 9 février au Casino de Montréal », mentionne Yvon Michel.

– C’est confirmé, le Lavallois Bermane Stiverne (25-2-1), maintenant établi aux États-Unis, affrontera Alexander Povetkin (30-1-0) le 17 décembre à Ekaterinburg, en Russie, dans un combat pour le titre mondial intérimaire WBC des poids lourds. Rappelons que le promoteur de Povetkin a remporté aux enchères du WBC le droit d’organiser le duel en déposant une mise de 3,1 millions de dollars. Les deux boxeurs se partageront ce montant à 50-50 en guise de bourse pour le combat, excluant la valeur de 10%, qui sera remise au vainqueur du combat. Stiverne est devenu champion du monde WBC en 2013 avant de perdre sa ceinture aux mains de l’Américain Deonte Wilder.

La chronique « Au fil des rounds » rédigée par Richard Cloutier est publiée chaque semaine via les publications de la division Communautés locales de TC Media. À noter toutefois que la version « La boxe au fil de la semaine » publiée sur le site http://www.monsieurboxerichardcloutier.com présente un contenu distinct et augmenté. Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis maintenant 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par l’Association des chroniqueurs de boxe américains (BWAA).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s